(c) Quentin Blandenier

Les protistes

Les protistes sont pour ainsi dire les petits animaux aquatiques du sol. 

Contrairement aux lombrics et aux pseudoscorpions par exemple, qui se déplacent dans les interstices de sol remplis d’air, les protistes ont besoin d’eau. Dans le sol, on les trouve donc dans le film aqueux entourant les particules de sol ou dans les pores remplis d’eau, principalement dans les 10 à 20 centimètres supérieurs de sol.

On appelle protistes tous les organismes vivants microscopiques constitués d’une ou de quelques cellules seulement et qui – contrairement aux bactéries – possèdent un véritable noyau.

Ils sont super abondants dans le sol: Un mètre carré de sol peut par exemple en contenir bien plus de 1’000 milliards. Comme les nématodes, les protistes jouent un rôle essentiel dans les cycles d’éléments nutritifs et dans l’établissement d’un bon équilibre microbien dans le sol.

Les protistes les plus connus sont les amibes (qui ont des "faux-pieds"), les flagellés (qui se déplacent avec un ou plusieurs flagelles) et les ciliés (qui ont des cils sur toute la surface cellulaire).