Bienvenue sur la page des actualités!

Ici, nous te tenons au courant du projet et nous te donnons de précieux conseils et astuces pour avoir des sols sains et fertiles. Nous publions régulièrement des actus marquantes sur divers sujets en lien avec le sol, sa vie biologique et la recherche.


Bonne lecture!

Le sol ne fait généralement pas la une des actualités. Trop ennuyeux et pas assez intéressant. Surtout pas en pleine pandémie de COVID, pendant laquelle les sujets touchant l’environnement sont de toute façon bannis des journaux et des informations télévisées du soir.

 L’objectif du projet «La preuve par le slip» est notamment de sensibiliser le public à la santé des sols. C’est pourquoi nous tenons à vous expliquer ici quelques-unes des mesures les plus efficaces pour stimuler nos sols.

Dans notre projet de science citoyenne «La preuve par le slip», nous mesurons l'activité du sol grâce au taux de décomposition des slips en coton.

 Le 23 juin a eu lieu l'événement officiel de déterrement des slips. Malheureusement, à cause du coronavirus, nous n’avons pas pu organiser de fête pour vous. Seuls les médias ont été invités.

Après l'événement officiel du déterrement des slips, nous récoltons maintenant les fruits - ou plutôt les slips - de votre travail.

Grâce aux sols, l'agriculture peut produire des légumes, du pain, de l'huile, de la viande, du lait, du fromage et bien d'autres aliments. Chaque fois qu'une salade est récoltée ou qu'une vache est traite, notre sol a travaillé dur pour cela. À long terme, cela peut le mettre sous pression et il peut même en résulter une perte de matière, causée par l'érosion, surtout dans l'agriculture.

Une fois vos slips déterrés, la partie la plus divertissante de la recherche est terminée. Maintenant, un long travail de fourmi débute.

Connaissez-vous le dicton «Nouvelle année, nouveau slip»? Ce que nous voulons vous dire par là, c’est que notre projet est certes terminé, mais que nous recevons régulièrement du courrier de personnes qui, de leur propre initiative, ont enterré cette année encore des slips dans leur jardin, dans un champ ou dans un pré. Notre projet de recherche a même fait des émules en Allemagne. Le centre de protection de la nature de Bruchhausen, près de Düsseldorf, enterre actuellement des slips, en collaboration avec des écoles maternelles et primaires des environs. Nous sommes heureux que le sol et ses habitants suscitent l’intérêt d’un large public. Continuons comme ça!